tongs, spaghetti et éclats de rires

May blogC’est l’été.

Pas officiellement, non, mais le soleil est là, se fichant bien d’une date ‘officielle’. Il monte haut dans le ciel et réchauffe la terre et ma peau de ses 30 degrés quotidiens.

Les journées s’étirent imperceptiblement, l’année scolaire est bel et bien terminée et le rythme se ralenti, se disperse… on se couche et on se lève plus tard, il n’y a aucune ‘lunchbox’ à préparer, les petits-déjeuners traînent, paresseux, pendant qu’on se demande ce qu’on a envie de faire aujourd’hui.

C’est l’été !

Un peu plus de liberté, un peu plus de désordre aussi, dans la maison et l’emploi du temps et la tête. Un manque d’ordre beau, charmant et attachant et nécessaire.

Il y a, à la fin de la journée, des tongs multicolores et multi tailles qui jonchent le sol, un énorme sac de plage contenant les maillots mouillés de la veille, en boule, sentant le chlore de la piscine. Les croûtes de pastèque, dépourvue de leur chair rouge et marquées d’entailles de petites dents, éparpillées sur la table et sur les marches qui mènent au jardin.

Tous ces objets, que je ramasse un à un avec un peu de nostalgie, me parlent de la journée passée, de l’histoire qui s’est déroulée et dont j’ai fait partie. Je veux déjà être à demain, ou remonter le temps et recommencer la journée.

Je pense à ce qui est beau, le genre de beau que je vois tous les jours, imperceptible mais bien présent, qui se révèle a moi si je veux bien prendre le temps et la peine d’ouvrir les yeux.

C’est la musique des éclats de rires, brillants comme du diamant, qui explosent alors que les enfants se courent après avec le tuyau d’arrosage. C’est leurs visages couverts de sauce spaghetti à l’heure du déjeuner parce qu’ils ont trop faim pour penser aux bonnes manières, et qu’ils ne pensent qu’à retourner dehors.may blog4

Le beau c’est aussi mon vieux jean, râpé et troué par endroits, arborant quelques éclaboussures de peinture qui ne partent plus. Il est un peu comme moi, marqué par le temps, marqué par l’amour et la vie, encore plus beau maintenant qu’il est usé.

C’est les rides sur mon visage et sur les visages de ceux que j’aime et qui sont loin, dont les vies sont tellement riches ; des petits sillons qui parlent de vie vécue à 200%, de sagesse glanée en route, de douleurs inexprimables et toujours imprévues, de rires incontrôlable et de larmes dans les yeux, l’histoire enfin, personnelle et unique et qui rend chacun de ces visages tellement beaux, tellement précieux.

C’est tout ce qui forme mon expérience du ‘maintenant’. Et pourquoi chercher plus loin ? Pourquoi toujours vouloir être à demain, à vendredi soir, à la plage ? Pourquoi vouloir copier l’idée que quelqu’un d’autre se fait du ‘beau’ ? Parce que l’ailleurs, dans le temps ou l’espace n’est pas ici, ni maintenant, alors je peux le rêver plus paisible, plus brillant, plus drôle et plus beau. Parce que c’est plus facile, parce que quelqu’un d’autre a pensé le beau pour moi et me sert sa version à lui, toute prête.

Parce que trouver une certaine harmonie et un certain charme dans le désordre d’un quotidien en apparence banal demande un petit effort et un certain degré d’imagination.

Mais cette façon de regarder mes jours, de regarder ma vie, crée en moi un sentiment inattendu de reconnaissance. Je réalise que non, je ne veux pas aller chercher plus loin, acheter encore un objet de déco ou une fringue, ni être déjà à demain… tout est là, devant et autour de moi. Il ne manque rien.

Alors je choisis consciencieusement de chercher et de trouver le beau, camouflé dans le désordre. Un désordre qui devient petit à petit synonyme de bonheur.may blog3

2 réflexions sur “tongs, spaghetti et éclats de rires

  1. Ca fait bizarre de te lire alors que ça fait longtemps qu’on n’est plus en contact. C’est étrange ce bonheur mélancolique que je perçois en te lisant. Mal du pays ?

  2. Je ressens aussi la même chose que toi quelquefois. Le « beau » est là juste sous nos yeux et pas besoin de plages paradisiaques ou de lieux survoltés pour se rendre compte que le bonheur est là tout simplement dans l’instant partagé. Ludi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s