Mix & Match

 

mix n match blog1

J’ai parfois la vague impression d’être complètement bipolaire. Tendance schizophrène.

Je suis heureuse et reconnaissante, douce et patiente, et au même instant je me souviens d’obstacles, de résistances, de tensions. Comme un poids sur le cœur, un nuage noir au dessus de ma tête.

Je ne sais pas si c’est moi, ou mes circonstances, ou un peu des deux. Je ne sais pas si c’est ‘normal’, ou étrange, si je me pose trop de questions, ou si c’est juste ‘comme ça’.

On vient d’acheter une maison ; c’est un soulagement de pouvoir quitter notre petit appartement, de penser aux enfants courant dans le jardin jusqu’à perte d’haleine, avec plus d’espace à vivre. Mais on doit re-déménager -la 3ème fois en un an. Emballer sa vie dans d’innombrables cartons fermés par du scotch et penser aux transferts d’eau et électricité et internet. Louer un camion et quitter nos incroyables voisins de palier et vivre le stress de se familiariser avec un nouvel environnement, encore une fois.

Nous sommes sous pression financière constante depuis notre arrivée à Nashville ; mais je travaille maintenant comme assistante à l’école de mes enfants et je commence une formation pour être institutrice. C’est mieux que caissière –ce que j’ai aussi été ces 4 derniers mois, et mon salaire contribue à couvrir nos dépenses. Mais je suis moins disponible pour le quotidien. Travailler 30h par semaine me donne l’impression de courir sans cesse, d’être constamment en retard, et quand arrive le soir, de n’avoir pas accompli tout ce que j’avais prévu.

Cela fait deux ans maintenant qu’on espère avoir un 3ème enfant. Deux ans, trois fausses couches. Je ne rentre pas dans les détails de la douleur immense imposée par la perte de trois grossesses, qui pour moi sont trois âmes, trois personnes bien réelles. Je vois un spécialiste, les choses avancent doucement. C’est la lumière de l’espoir, mais je ne peux me séparer de cette pensée qui me dit ‘et si… ? Et si… non ?’

Je n’aurai certainement pas choisi cette trajectoire mais ce chemin me permet de comprendre celles, nombreuses, qui traversent le même tunnel. Et de réaliser au passage l’immensité du miracle de la vie, que j’ai portée deux fois jusqu’à terme, ces deux vies merveilleuses qui font maintenant partie de mon quotidien.

 

mix n match 3

Je vis dans cette tension entre le moment présent, qui m’offre tout ce qu’il a ; et demain, qui détient peut être des réponses ou peut être le silence, l’absence. Le manque, encore. Aujourd’hui,  un mélange improbable de couleurs et d’ombres, de paix et d’impatience, et demain qui en sera peut être la copie conforme.

J’existe entre reconnaissance et impuissance, entre la joie de pouvoir simplement respirer et me tenir sur mes deux jambes, et la tristesse, la peur, le doute causés par l’ignorance de l’avenir, l’absence totale de contrôle.

Mon Créateur est contradictoire, lui aussi. Il est Esprit, immense et vague et Eternel et humain, de chair et de sang, qui a foulé le même sol que moi. Il est ‘Notre Père qui êtes aux cieux’ et celui qui vit en moi, si proche et personnel et dont la présence me guide, me rassure, me convainc.

Il est Amour, Justice et Pardon et celui qui me laisse me tromper jusqu’au bout, jusqu’à ce que j’ai trop mal, non par désintérêt, mais parce qu’il ne peut agir en moi que si je le veux bien. Il tient dans sa main puissante la Vie et la Mort, cette même main qui a propulsé les constellations dans l’univers et qui me guide tendrement, accompagnant sa voix douce, comme une pensée.

‘When life is sweet, say thank you and celebrate. And when life is bitter, say thank you and grow.’                                     (Shauna Niequist, Bittersweet)

C’est vrai qu’il y a des saisons dans un an comme dans une vie ; des périodes de pique-niques au soleil, de conversations riches et drôles et sincères avec ceux que l’on aime,  de silences paisibles et heureux sur la terrasse avec un verre de vin, avant de traverser des chemins longs et tortueux de questionnements, de manques et de tensions, ou il semble qu’il ne fera plus jamais jour.

Mais elle est parfois beaucoup moins ordonnée et linéaire, à la fois incroyablement douce et amère au point d’en être imbuvable, l’expérience de ma vie. Tout, ensemble, à la fois.

Et pourquoi pas ? Pourquoi lutter ? Pour me débarrasser de l’inconfort, de la douleur, de l’incohérence ?  Pour pouvoir retrouver une certaine innocence, une naïveté conditionnelle au bonheur ?

‘Fixing something doesn’t usually transform us. We try to change events in order to avoid changing ourselves. We must learn to stay with the pain of life, without answers, without conclusions, and some days without meaning. (…) When we avoid darkness, we avoid tension, spiritual creativity, and finally transformation. We avoid God, who works in the darkness –where we are not in control! (Richard Rohr, Everything Belongs)mix n match

Alors voilà. Plutôt que de m’acharner à vouloir changer des évènements auxquels je ne peux rien ou très peu, je choisis de prendre. J’accueille, j’accepte. Tout.

L’amour de Brett pour moi, nos enfants heureux, les repas que nous prenons ensemble en se souvenant que nous sommes privilégiés ; les crises, les disputes, les silences. Les amitiés qui se forment lentement, la nouvelle maison et la chance de pouvoir travailler et la possibilité d’un autre enfant.

Je prends à bras le corps aussi l’absence de ma famille proche et mes amis de longue date pendant que je traverse incertitude, perte et doute, et que eux, tout comme moi, ne sont pas étrangers au tumulte de la vie, à la dissolution des relations, au besoin de se reconstruire…

Je ne lutte pas contre un compte bancaire qui flirte avec la ligne rouge, mon corps qui refuse d’abriter une nouvelle vie pendant plus de 12 semaines et les listes interminables de choses à faire, occupant mes pensées plus que je ne le veux.

Everything Belongs, enfin. Tout est incohérent et bizarre et beau et complémentaire. J’apprends, je grandis, je suis transformée.

Le contrôle ne m’appartient pas ;  et c’est tant mieux.

4 réflexions sur “Mix & Match

  1. Beautifully articulated, I had tears reading this. You convey so well the tension between the dream and the reality, and the realisation that we are not in control. You are navigating this journey so well beautiful lady, and you are always in my heart and my prayers xx

  2. salut ma chérie, ce que tu vies fait echo en moi et je t’envoie tout mon amour pour que ta douleur s’apaise. Tu as la force et la foi pour suivre la voie que dieu à choisi pour toi. Tu me manques beaucoup et j’aurai tellement voulu être près de toi pour que tu puisses te reposer sur moi.
    Bisous xxx

  3. wouah je partage tellement aussi cette tension, ces contradictions et tous nos doutes mais nous avons tellement en Lui ! je te serre fort dans mes bras et merci de partager ton émotion ! je t’aime fort et te bisoute tout plein !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s